• Ecola Park/Indian Beach

    Nous avons passé une partie de journée à ce parc. Un petit bijou. À partir de l'entrée du parc, il faut faire 2 miles à travers une fôret de pins vermoulus sur un terrain très accidenté. Vitesse 15 mph. Les roues doivent restées sur le chemin pavé sinon c'est la catastrophe. La lumière est tamisée comme dans une église et les odeurs de bois pourri embaument les lieux. Le soleil a bien tenté de percer les nuages mais il a fallu attendre le milieu de l'après-midi pour vraiment sentir ses rayons.

    Il y avaient beaucoup de surfers à Indian Beach. Je ne comprends pas cet engouement pour le surf. Le meilleur surfer reste moins longtemps sur sa planche que le pire cowboy sur un cheval en furie. Avec leurs combinaisons moulantes, ils me font penser à des phoques. C'est zen, ils se laissent balotter par les vagues en attendant la grosse vague. Par contre, je dois dire que tous et toutes avaient de beaux lunchs et de la bière en quantité. Pour moi, le lunch vaut mieux que la trempette dans l'eau glacé.

    Ce que les photos ne montrent pas c'est le bruit de la mer et la senteur particulière des fruits de mer.

     

     http://picasaweb.google.ca/Charland60/EcolaParkIndianBeach?authkey=Gv1sRgCNTR1tLfjYOPjAE&feat=directlink


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :