• Little Big Horn National Battlefield

    Nous sommes arrivés au champ de bataille à midi, juste à temps pour écouter la présentation d’un ranger que j’ai trouvée tout simplement fantastique. Cet ancien professeur a tracé un parallèle entre Crazy Horse et George Armstrong, les deux principaux chefs de guerre : Bravoure, arrogance, à la recherche de la gloire. Un vrai pro, ce ranger. Je vous résume en quelques mots sa présentation.

    La fin de la guerre civile américaine en 1865 entraîna les USA dans une grave récession.  Le Sud dévasté et ruiné; le Nord endetté et surpeuplé. Le chômage et la grogne étaient en forte hausse dans l’Est. Autour des années 1869, la découverte d’or dans les Black Hills du South Dakota et au Montana provoqua une ruée de colons, de chercheurs d’or et d’aventuriers vers les territoires des indiens. Cet exode présentait un stimulus économique et un exutoire à la déprime qui régnait. Grant, le général qui avait dirigé les forces de l’Union, était devenu Président. Il renia son traité avec les indiens et profita de l’occasion. Influencé par la philosophie du Manifest Destiny qui énonçait que les blancs étaient investis d’une mission divine de travailler la terre, d’exploiter les ressources naturelles et de civiliser les indiens qui vivaient sur les plaines de l’Ouest, Grant voulut forcer les indiens à vivre sur des réserves et à travailler la terre. Ce fut la collision de deux cultures diamétralement opposées; le capitalisme effréné et le mode de vie nomade basée sur la chasse aux bisons. Certains chefs comme Sitting Bull refusèrent de vivre sur les réserves; leur pouvoir et leur statut s’en trouvant grandement diminués. Beaucoup d’indiens seront amèrement déçus de la vie sur les réserves et les fuiront vers 1875 pour suivre leurs chefs rebelles. Grant voulut les ramener sur les réserves par la force. Cela explique en partie les campagnes militaires contre les indiens en 1876.  

    Les indiens, des Sioux et Cheyennes pour la plupart, ont gagné la bataille de Little Big Horn le 25 juin 1876. Custer et 226 de ses soldats y perdirent la vie. Pour éviter de nouveaux affrontements avec les soldats, les indiens trouveront refuge au Canada. Les indiens n’avaient plus le choix d’abandonner leur vie de nomade, les hordes de bisons qui assuraient leur subsistance ayant été largement décimées en moins de trois ans. 

    Pour en connaître davantage sur cette bataille, visitez wikipedia

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Little_Big_Horn

     

    Photos

     

    http://picasaweb.google.ca/Charland60/LittleBigHorn?authkey=Gv1sRgCJ68uezf6urrSA&feat=directlink


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :