•  

     

     

     

    Au pays des cowboys, du rodéo et de la musique country

    On se prépare à faire une autre tournée américaine. Une longue tournée sans date précise de retour avec un départ précoce (le 19 août) pour profiter des événements touristiques locaux. 

    Première destination : le Nord-Ouest,  Le Dakota du Sud, le Montana et Washington. On compte voir le Little Big Horn National Battlefield Monument, MT, le lieu où Custer et 276 de ses soldats connurent une fin tragique le 26 juin 1876. On ira voir un rodéo à Ellensburg, WA; on a déjà nos billets; on passera aussi quelques jours à Seattle. On compte jouer au golf, visiter de vignobles et découvrir les spécialités culinaires locales.

    Deuxième étape : la côte du Pacifique avec comme point d’entrée, Astoria, OR. On va suivre la route 101, le Pacific Coastal Highway jusqu’à Eureka, CA. Nous sommes excités de traverser l’Oregon du nord au sud et on va le faire doucement. On n’a rien qu’à descendre vers le sud sur la route des phares et des brumes. Nous allons suivre la côte jusqu’à L.A. où nous comptons rester quelques jours.

    Troisième étape : on amorce le retour en prenant la direction du désert vers l’Utah, l’Arizona et le Colorado. On veut y voir ou revoir quelques parcs nationaux dont le côté nord du Grand Canyon, AZ, Monument Valley, UT et Mesa Verde, CO. 

    Quatrième étape : Le Tennessee. Pour y arriver nous devons parcourir plus de 2300 kms à partir de Cortez, CO. Au programme, Memphis et Nashville pour quelques jours chacun. Entre les deux, nous ferons un arrêt à Shiloh, TN et Savannah, TN pour y voir un champ de bataille de la guerre civile et mieux comprendre les grandes batailles qui s’y sont déroulées pour le contrôle des rivières Tennessee et Mississipi et de l’important réseau ferroviaire. 

    Après avoir parcouru quelques 10 000 kms, on va rentrer à la maison avec un arrêt possible à Washington, DC ou à Philadelphie, PA pour un jour ou deux jours. Pendant ce voyage, on compte faire des réservations de dernière minute pour se garder toute la flexibilité voulue. S’il fait beau et qu’on aime l’endroit; on s’installe. Autrement, on poursuit notre route à la quête d’une nouvelle découverte. On va s’accorder de longs moments de repos et on va profiter de notre bonne santé. Alors, vous venez avec nous!....Non! Alors, écrivez-nous sur ce blogue ou à andre.charland@videotron.ca . On aime recevoir de vos nouvelles.

     

     


    votre commentaire
  •  

    Jour 1 et 2 - Sault Ste-Marie

    Nous avons traversé l’Ontario sans encombre. La transcanadienne est agréable et en bon état sans être une véritable autoroute. Donc, pour les haltes routières c’est comme au Québec. 

    Le lendemain, nous avons bâillés aux corneilles une bonne partie de la journée. Début de voyage un peu difficile ! Sans doute l’effet des 800 kms que nous avons parcourus hier. 

    Nous avons visité un très intéressant musée local qui explique le développement industriel de la ville au début des années 1900 grâce à la fougue de Francis Hector Clergue. Tout un personnage! http://www.canadianencyclopedia.ca/index.cfm?PgNm=TCE&Params=F1ARTF0001675un

    Soo, comme on dit ici, était un lieu de rencontre des amérindiens depuis des lunes puisqu’il se trouve à la jonction de trois grands lacs.  C’est aussi la base des avions de brousse qui amènent les pêcheurs vers le nord et des équipes de sapeurs qui font la lutte aux feux de forêt. Nous avons visité un musée à ce propos.

    Jour 3 – Traversée du Michigan et arrivée à Eau-Claire, Wisconsin

    Comme le nord de ces deux états est très peu peuplé, il n’y a pas d’autoroutes utiles à notre destination vers Eau Claire, WI. Je prie de me croire que ça demande de la foi dans le GPS pour suivre le chemin (le plus rapide) proposé. En gros, 25 mi vers ouest, virage à gauche, 25 mi vers le sud, virage à droite et ainsi de suite pendant cinq heures à 50 mph avant d’atteindre l’autoroute 29 à Wasau. Une autre longue journée de 737 kms mais la campagne est belle et les routes presque désertes. Ça doit être le paradis de la pêche puisqu’un bateau est attaché à tous les camions que je croise.

    Jour 4 – Jour de relâche.

    Nous avons joué au golf.  Très beau. Très belle performance de Francine. 

    Demain, départ pour Sioux Falls, SD

    www.wildridgegolf.com

     


    votre commentaire
  •  

    Belle maison de 4000 pi ca, bâtie en 1903 - Prix 185,900$

    Je tiens à préciser que Sioux Falls, SD n’est pas une incontournable destination-vacances. Mais comme il faut bien s’arrêter quelque part, alors pourquoi pas ici. D’ailleurs, en regardant la carte, quel autre choix y-a-t-il quand on entreprend de traverser les USA d’est en ouest par l’Interstate 90?

    Un peu d’histoire. Après la guerre civile, il y a eu un mouvement d’expansion vers l’ouest. Des spéculateurs vendirent alors à des colons des terres occupées par les indiens. Les colons s’installent; les indiens les chassent. Il y a des protestations, des pertes de vie et l’armée arrive pour protéger les colons. Finalement, les indiens n’ont pas eu le choix de s’installer ailleurs! Vous connaissez la suite.  Vers 1869, Sioux Falls est une petite communauté de fermiers et d’éleveurs, un village du far-west qui bouille d’activités. Des promoteurs exploitent les chutes d’eau et une carrière de quartzite, une pierre très dure communément appelée, Jasper rock. Un énorme moulin à farine et une centrale électrique y sont construits. Le succès de ces entreprises tardera en raison du manque d’eau durant les périodes de sécheresse.

    Le South Dakota est devenu un état en 1889. On a visité la maison du premier sénateur du South Dakota, Robert Francis Pettigrew et on a eu droit à une visite guidée. Pettigrew était un homme de son temps; fort en gueule et ne reculant devant rien pour accélérer le développement de Sioux Falls.  La maison du sénateur Pettigrew est située dans un beau quartier historique et nous avons pu admirer plusieurs belles maisons des années 1900. Voyez les photos.

    On a visité le musée de Sioux Falls qui est logé dans le Old Court House, une impressionnante construction de quartzite. D’ailleurs, plusieurs gros bâtiments publics de cette époque ont été construits avec cette pierre de couleur rosée ou mauve. Nous y avons vu de magnifiques broderies indiennes et une exposition sur la culture du maïs et ses innombrables possibilités, y compris bien sûr, l’éthanol.

    Nous avons passé une magnifique journée à Sioux Falls, SD. C’est une ville prospère et très propre avec un beau centre-ville passablement animé. Ici, pas de mégots dans les rues et pas de gomme collée sur les trottoirs. 

    Photos

    http://picasaweb.google.ca/Charland60/SiouxFallsSD?authkey=Gv1sRgCNWHtKHZwLL2sgE&feat=directlink

     


    votre commentaire
  •  

    Nous séjournons au Comfort Suites de Spearfish. C'est très bien situé pour visiter les environs. Nous avons visité un ancien élevage de truites à Spearfish, une mine d'or désaffectée à Lead, le Fort Meade à Sturgis. Bien des kms mais le réseau routier est extraordinaire et nous comprenons pourquoi c'est le paradis de la moto.

     A Deadwood, c'est la grande fête des babyboomers, Ici, la jeunesse est dans la jeune cinquantaine. Les cheveux gris et les rides sont à la mode. C'est le rendez-vous de ceux et celles qui aiment les vieilles voitures, des Chevrolet Impala surtout, le rock, le country et les casinos. Belle ambiance décontractée. Tous les bars affichent le même prix : 3$ pour un grand verre de bière avec le verre-souvenir en cadeau, un refill $2. La rue principale est piétonnière pour accueillir l'événement annuel des Kool Nites in Deadwood. On se promène le verre à la main, on assiste aux spectacles en plein air. Les débordements sont rares. Le stationnement est abondant et peu cher malgré les 7000 visiteurs. Il y a plus de 700 participants au concours de beauté de voitures anciennes.

     Le groupe s'appelle Sha-na-na, 40 ans de tournée, participé à deux films dont Grease et 25 millions d'albums vendus.

     Voyez les vidéos pour avoir une idée de l'ambiance dans les rues.

     Vidéos: Premiers essais avec cette nouvelle caméra - Soyez indulgents

     http://picasaweb.google.ca/lh/photo/xqdJlhfwPu0G4KkxIoxVce2EVMSpBvJ-X0C77h5exvY?feat=directlink

     http://picasaweb.google.ca/lh/photo/WYGsxc-Zia8sKU20XFm4HO2EVMSpBvJ-X0C77h5exvY?feat=directlink 

     Photos

     http://picasaweb.google.ca/Charland60/SpearfishDeadwoodEtLesEnvirons?authkey=Gv1sRgCKOF8Nqm3aSDKg&feat=directlink


    votre commentaire
  • Nous sommes arrêtés à Hardin, Montana parce que c’est l’endroit le plus près du Little Big Horn National Battlefield. Il n’y a pas grand choses à Hardin et peu de restos. Cependant, nous y avons découvert, tout à fait par hasard, le Big Horn County Historical Museum. Ce musée comprend une vingtaine de bâtiments, plusieurs y ont été déménagés pour les sauver de la démolition. On y trouve entre autre chose : une église luthérienne de 1917, une maison de ferme de 1911, la maison du médecin, une gare, une station d’essence et un bureau de poste.

    Il y a eu dans le Big Horn County une exploitation agricole mécanisée de grande envergure. L’entreprise était la propriété d’une compagnie subventionnée par le gouvernement pour faire la culture des céréales afin atténuer les pénuries durant la première guerre. Des dizaines de personnes y travaillaient. Plusieurs fermiers du comté ont légué au musée des machines agricoles parfaitement restaurés. D’autres machines ou véhicules ont été remis à neuf par des bénévoles. Bref, il y a ici une impressionnante collection. 

    photos:

    http://picasaweb.google.ca/Charland60/HardinMT?authkey=Gv1sRgCKGI8rnciKe8pgE&feat=directlink


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires