• C’est le temps de tirer quelques conclusions de notre segment de voyage, Cowboys et Indiens. 53 jours et plus de 11,000 kms. Un beau voyage, du beau temps et plein de belles découvertes.

    Nos bons coups

    Deadwood/Spearfish, SD – une belle découverte. Belle ambiance et de beaux spectacles aux Kool Nites in Deadwood. C’est un week-end à ne pas manquer si vous faites route vers l’ouest à la fin août en passant par la I-90. Le Comfort Suites à Spearfish était très bien.

    Little Big Horn National Park, MT, c’est un endroit à ne pas manquer; si la fin tragique de Custer et de ses soldats comme le destin non moins tragique de Crazy Horse et de ses guerriers Sioux vous intéressent. Un endroit désolé mais captivant et encore plus beau par temps couvert.

    Grant-Hochs Ranch National Park, MT – Formidable endroit pour comprendre la vie des cowboys à l’époque où les troupeaux broutaient sur d’immenses territoires sans clôture. 

    Rodéo à Ellensburg, WA – une autre belle découverte. Quel spectacle! Ellensburg est une belle petite ville. Si vous comptez y aller pour le rodéo, faut mieux faire des réservations d’hôtel à l’avance. Un petit conseil : Vaut mieux prévoir un week-end pour cet événement et assisté à un seul long spectacle par jour.

    La côte de L’Oregon et de la Californie : Commencer à  Astoria, c’est l’une des plus belles villes côtières de l’Oregon. La côte est magnifique.  Les matins sont parfois brumeux mais le soleil est presque toujours au rendez-vous. En quittant l’Oregon, il faut voir le Redwoods National Forrest. La Californie offre tout un contraste de panorama : la vallée de Mendocino, par la CA 101, Salinas pour le musée de Steinbeck ou des visites agricoles et bien sûr le Big Sur.

    Le sud du Utah, Un must et un voyage de pur ravissement et de découvertes.  N’hésitez pas à prendre les routes secondaires. Tous les parcs nationaux : Zion, Bryce, Arches, Canyonlands et Capital Reef sont des véritables joyaux. St-George est magnifique pour le golf, le shopping et les spectacles. Le Comfort Suites de St-George est très bien aménagé et bien situé. Moab, c’est la Mecque des mordus du vélo, de l’escalade, du canot sur le Colorado et des sports motorisés. Tout le monde y trouve son compte. Le marché City Market de Moab ouvre ses portes très tôt pour accommoder les excursionnistes. On y trouve d’énormes sandwiches et de bons mets préparés. Un seul inconvénient: Au pays des mormons, il n’est pas facile de trouver du vin ou de s’en faire servir dans les restos.  Faites vos provisions avant d’y arriver.

    Mesa Verde National Park, CO – Déroutant, intriguant. C’est l’histoire des Anasazis, les anciens des pueblos. Il y a beaucoup de sites archéologiques pueblos mais Mesa Verde est possiblement l’un des plus beaux.

    Autres bons coups :

    Gene Autry/American Western Museum de L.A;

    Getty Villa Museum de L.A.

    Les moins bons…

    Le Montana hors-saison. En août, c’est déjà l’automne au Montana. Les activités estivales se tiennent en juillet.  Butte est une ancienne ville minière qui se meurt et Helena est une capitale fort tranquille. Un bon point : il n’y a pas de taxe de vente.

    Visite de Monument Valley, AZ avec un guide Navajo de Tours Gouldings : Une petite arnaque à touristes. Il y a un endroit pas très loin qui s’appelle Valley of Gods. C’est moins connu mais aussi beau. Et vous n’avez pas besoin de guide.

    Dinosaur Museum à St-George, UT. Il n’y a pas d’ossements ou de squelettes mais quelques empreintes dans la glaise et encore ça prend de l’imagination.  5 minutes pas plus. 

    Experience Music Project, Seattle : Un édifice magnifique mais c’est une coquille vide. Nous y sommes demeurés moins d’une heure et nous avons exigé le remboursement de nos frais d’admission. Ce que nous avons obtenu sans peine.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Experience_Music_Project_de_Seattle

    Excursion sur le Colorado en jetsboat à Moab: 3,5 heures, c’est trop long, ennuyant et monotone.


    votre commentaire
  • Memphis, Tennessee,

    Dimanche, le 10 octobre, quand nous sommes arrivés à Memphis vers 16 :30 h, il faisait 100F.

    Nous nous sommes installés rapidement dans notre hôtel du centre-ville et nous sommes allés se dégourdir les jambes et explorer les environs. Le quartier historique avec ses parcs, ses fontaines et ses calèches sont charmants. Il y a aussi de vieux trolleys qui sillonnent les principales avenues du quartier; Main St et Riverfront St. 

    Nous avons passé la soirée sur la célèbre rue Beale, celle des bars où les meilleurs jazzman et bluesman ont fait leurs débuts. La voix d’une chanteuse, qu’on aurait pu prendre pour celle d’Aretha Franklin, attire notre attention. On rentre dans la cour où elle chante et nous sommes conquis. On prend quelques consommations et finalement, on va y dîner. Il y a des gens qui se lèvent pour aller danser, surtout des gens âgées de race noire. Il y a un homme noir qui a la stature de Michael Jordan, l’âge et le look de Bill Cosby mais qui danse comme Michael Jackson. Sa poulette est beaucoup plus jeune que lui et elle roule des hanches comme une instructeure de Pilatès.

    Shake it baby et Roll on, roll on to the river.  Quel spectacle! Quelle soirée! Nous sommes dans le sud et c’est comme si on arrivait sur une autre planète. Il commence à se faire tard mais l’ambiance ne fait que s’amplifier. On rentre à l’hôtel à pieds, fourbus de notre journée de 600++ de kms mais transportés par ses notes de blues et de soul. Demain, nous irons au Cotton Exchange et au Rock and Soul museum.

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    La perte des forts Henry et Donaldson sur le Mississippi aux mains des forces de l’Union en février 1862 imposa une lourde menace à la sécurité des lignes d’approvisionnement et de transport de troupes confédérées notamment les chemins de fer et les voies fluviales. Quand le général U.S. Grant avança son armée à Savannah, TN avec ses vapeurs (sur la rivière Tennessee), ses troupes menaçaient directement le centre ferroviaire de Corinth, MS là où se croisent la ligne Memphis-Charleston et celle de Mobile-Ohio faisant de cette ville l’enjeu stratégique le plus important pour les confédérés après Richmond, la capitale sudiste. Le 6 avril 1862, le général S. Johnston, le chef de l’Armée confédérée de l’Ouest attaqua le camp des forces de l’Union à Patrick Landing, près de la petite église de Shilo pour repousser les fédéraux au-delà de la rivière Tennessee.  Il faillit l’emporter mais il perdit la vie au cours de la première journée. L’attaque du lendemain, sous le commandement du général P.G.T. Beauregard fut tout aussi héroïque mais les fédéraux qui avaient reçu 20,000 hommes en renforts durant la nuit repoussèrent les confédérées dans leur retranchement de Corinth. Les fédéraux assiégèrent Corinth jusqu’à l’assaut final et la victoire le 3 et 4 octobre 1862.

    Pertes de la bataille de Shilo, TN - le 6 et 7 avril 1862 -24000 morts

    Pertes de la bataille de Corinth, MS - le 3 et 4 octobre 1862 – 10000 morts

    Le champ de bataille de Shilo, TN était resplendissant de soleil lorsque nous l’avons visité.  Vingt emplacements sur un tracé de 10 miles évoquent les faits marquants de cette bataille du 6 et 7 octobre 1862. De beaux monuments rappellent les régiments qui y ont combattu mais les raisons de cette guerre fratricide ne sont à peine évoquer.

    À Corinth, il y a un magnifique centre d’interprétation se rapportant à ces deux batailles. C’est moderne, sobre et évocateur de la misère des combattants. Les tristes événements de la guerre civile avec ses importantes pertes de vie, l’immense souffrance des blessés et des survivants sont émouvants. Le courage, l’héroïsme et la ténacité des soldats y sont éloquemment soulignés.  Les populations civiles de Savannah et Corinth ont enterré les morts et soigné les blessés pendant le reste de la guerre aux prix de grands sacrifices et de privations. Au Canada et au Québec, nous avons été épargnés de telles atrocités mais nous ignorons notre bonne fortune.

    Photos du Parc militaire de Shilo

    http://picasaweb.google.ca/Charland60/Shilo?authkey=Gv1sRgCIi_o5Lh4rufSw&feat=directlink

    Quelques belles maisons de Corinth

    http://picasaweb.google.ca/Charland60/QuelquesMaisonsDeCorinth?authkey=Gv1sRgCLWYwe2v_uuCCg&feat=directlink

    Reconstitution d’une bataille à Franklin

    http://picasaweb.google.ca/Charland60/ReconstitutionFranklin?authkey=Gv1sRgCNni_urN9-D0vQE&feat=directlink


    votre commentaire
  • CheekWood est la maison de Leslie Cheek et de Mabel Wood. Cette maison de 30,000 pi car a été construite entre 1929 et 1932 et est signée par l'architecte Bryant Fleming. Au fort de la crise économique, Cheekwood était le plus gros chantier de Nashville.

    C'est une histoire typiquement américaine. Issu d'une famille d'épicier, Leslie Cheek et sa famille s'intéresse au café, Sa famille lance la marque Maxwell House pour la vendre à General Foods en 1928 pour 40 millions. Leslie vend sa part et l'investit dans une obscure compagnie, IBM. Sa fortune étant faite, Leslie et Mabel se consacrent aux arts, Leslie habita cette magnifique demeure seulement 3 ans puisqu'il est mort en 1935. Mabel, neuf ans de plus. En 1957, les héritiers transforme la maison et une parcelle de 55 acres en jardin botanique qui est ouvert au public à partir de 1960.

    Dale Chihully y expose ses oeuvres jusqu'au 31 oct. Nous avions déjà vu son exposition aux Fairchild Tropical Gardens en Floride il y a 7 ou 8 ans. C'est sensiblement la même chose. C'est beau mais son art n'a pas évolué. J'imagine que pièces de verre seraient très belles avec quelques brins de neige.

     

    http://picasaweb.google.ca/Charland60/CheekwoodGardens?authkey=Gv1sRgCJzausnMwtXmIw&feat=directlink


    votre commentaire
  •  

    Une belle ville sur la la rivière Delaware. Phildelaphie est le berceau de l'Amérique, la plus grosse ville du temps des colonies, C'est à Philadelphia qu'on proclama la Déclaration de l'Indépendance américaine le 4 juillet 1776 et que la Constitution des Etats-Unis a été rédigée et ratifiée en 1787. C'est ici, dans le Pennsylvania State House, aujourd'hui, Independence Hall que les grands débats ont eu lieu. Il y a plusieurs édifices historiques de cette époque que l'on peut visiter. C'est gratuit mais pour certains endroits, il faut se procurer des billets pour établir la date et l'heure de votre visite. Vous pouvez réserver des billets par téléphone au 1-877-444-6777 ou visiter le site www.RECREATION.gov

    Benjamin Franklin s'établi à Philadelphie en 1723 et y mourut en 1790 à l'age de 84 ans. Son nom et sa mémoire sont honorés partout à Philadelphie.

    Il y a des tas de choses à voir et à faire à Philadelphia. Plusieurs équipes de sports professionnels dont les Phillies, les Flyers et les Eagles, de beaux musées et des spectacles de musique classique au jazz.

    Ne manquez pas de déguster un cheesesteaks,

     http://picasaweb.google.ca/Charland60/Philadelphia?authkey=Gv1sRgCPqI2aHjscOjmQE&feat=directlink


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique